Accueil ::> Administration ::> Historique ::> Historique

Historique

dimanche 3 octobre 2010, par admin.

Historique

JPEG - 36.8 ko

Qui est Victor LEPINE ?

Stanislas Victor Lépine est un peintre, né à CAEN en 1836, mort en 1892 à PARIS. Il fut l’élève de Corot.

Son oeuvre consiste presque exclusivement en paysages des bords de la Seine, à PARIS.

Avec Cals et Eugène Boudin, Lépine préfigure les peintres impressionnistes avec lesquels il expose d’ailleurs en 1874.

Historique de l’établissement

1941 :

A l’initiative de M. FONTEIGNE, Inspecteur Général de l’Etablissement Technique, un Centre d’Apprentissage est ouvert, implanté avenue Guynemer à l’emplacement actuel de l’école maternelle, avec un recrutement exclusivement de jeunes femmes sans emploi

Spécialités : COUTURE-FLOU et MODE (chapeau)

1942 :

Après six mois avenue Guynemer, le Centre est transféré rue Albert 1er (foyer des jeunes). Bombardé, il est ensuite transféré à la Cité Calmette puis rue de Geôle jusqu’en 1944 (débarquement).

Spécialités : On abandonne la section MODE que l’on remplace par l’Enseignement ménager. Les élèves pouvaient se présenter aux deux CAP.
L’effectif était variable étant donné que la scolarité n’était pas obligatoire à l’époque.

1945 :

Implantation du Centre rue Victor Lépine. Il est à l’époque placé sous la responsabilité de la Directrice du groupe scolaire.
1949 : Création du premier bâtiment en dur.
Spécialités : les mêmes : COUTURE-FLOU et ENSEIGNEMENT MENAGER, création de la section TAILLEUR - MODISTE CULOTTIERE.

1953 :

Construction de deux bâtiments mi-durs.

Spécialités : TAILLEUR-HOMME (gilet).
Création de la section Employée Technique de Collectivité à la place de l’enseignement ménager.
Création de la section INDUSTRIE DE L’HABILLEMENT et suppression des tailleurs.

1959-60 :

Le Centre d’Apprentissage devient C.E.T. Collège d’Enseignement Technique.

1970 :

Création de la section APPRETAGE-VISITAGE - recrutement d’un groupe par an.
L’effectif en 3e année varie entre 8 et 12 élèves.

1971 :

Création de la section ESTHETIQUE-COSMETIQUE.
La section APPRETAGE-VISITAGE devient DETACHAGE APPRETAGE puis NETTOYAGE-APPRETAGE en TEINTURERIE.

1972 :

Création de la section COIFFURE-MIXTE.
Pour ces deux sections recrutement niveau 3e - durée des cours 2 ans.

1976 :

Création de la section TAPISSIER option A (Siège et garniture) préparant au CAP, durée de la scolarité deux ans : effectifs élèves 258.

1978-79 :

Le Collège devient L.E.P. Lycée d’Enseignement Professionnel.

1981 :

Création de la section TAPISSIER Option B (Couture et Décor) recrutement niveau 3e, durée de la scolarité deux ans. Effectifs élèves : 288

1985 :

Le Lycée d’Enseignement Professionnel devient L.P. Lycée Professionnel .

1986 :

Transfert de nos sections Employée Technique de Collectivité à Hérouville Saint Clair. Transformation en tronc commun de la première année des tapissiers. Effectifs élèves : 214 élèves au 3 septembre 1986. Rénovation et extension du lycée par annexion de l’école primaire.

1988 :

Arrivée des sections TERTIAIRES (Comptabilité et Secrétariat) et MODE du lycée Rostand.
Les effectifs doublent !

2007 :

JPEG - 342.4 ko

Transfert du Bac Pro Commerce au L.P. Camille Claudel.
Construction d’une salle polyvalente, juste en face du Lycée : s’ajoutant aux créneaux disponibles au gymnase municipal distant de 300 m, elle permet de meilleures conditions pour la pratique des activités physiques et sportives et le développement des activités de l’Association sportive. Elle sert aussi ponctuellement pour l’accueil de spectacles et comme salle d’examen.

JPEG - 14.1 ko

2008 :

Dans le cadre de la rénovation de l’enseignement professionnel, création des Bac Professionnels en 3 ans pour les élèves sortant de 3e : en Secrétariat et Comptabilité , avec « extinction » progressive des B.E.P. correspondants.

2009 :

De nouveaux chantiers en cours : création d’un nouveau salon d’Esthétique et d’une salle d’Arts appliqués.